Archive pour la catégorie 'Le bonheur'

Le bonheur…

17 octobre, 2012

 

voillegenredhommequejaimeraipousersitulecrois.jpg

Je fais de ce jour un jour merveilleux

Il ne tient qu’à toi de faire de ce jour le plus merveilleux que tu aies jamais vécu. Par ton attitude juste et grâce à ta pensée positive. Considère ce jour comme béni par Dieu. Vois-le se dérouler en une vraie perfection sans jamais avoir une pensée de déception qui le gâcherait. Souviens-toi que tu le contrôles totalement.

Tu es maître de la situation, donc la manière dont il se déroule ne dépend que de toi. Face à un problème sache qu’il y a une réponse, ne le laisse jamais t’accabler, vois-le comme un défi et la solution se révèlera. Ne permets jamais, jamais, au problème de te contrôler. Tu dois faire l’effort de penser positivement, de penser grand, de penser réussite!.

joies.jpg

 Partir du bon pied chaque matin

Comment faites-vous le premier pas dans une entreprise, dans quel état et avec quelle intention? c’est de cela que dépendent la qualité de votre travail, les succès que vous obtiendrez ou au contraire, les échecs que vous subirez.

Que va-t-il se passer si vous partez agité, négatif, dans le doute, angoissé? Pendant tout votre trajet toutes ces forces négatives s’agiteront en vous et plus vous vous rapprocherez du but , plus vous serez mal. Mais si au contraire, vous avez fait avant, un travail intérieur pour être calme, serein, plein d’amour, confiant, positif et rassuré, plus vous avancerez, plus vous serez dans de bonnes dispositions pour ce que vous souhaitez entreprendre.

Détendez-vous et laissez  votre âme vous guider pour le meilleur. Mettez ce programme en vous. Ne commencez jamais la journée stressé et plein de tension. Reposez-vous quand vous le pouvez. Essayez d’avoir le coeur débordant d’amour et de gratitude, plein de grandes attentes pour la journée qui vient. Gardez votre conscience au niveau le plus élevé. Laissez hier derrière vous avec toutes vos fautes et manques et tournez la page. Apprenez bien sûr les leçons des expériences mais ne vous laissez pas accabler et empêcher d’entrer dans le nouveau, le coeur léger et joyeux!!.

2548341201432347372631000022476091771761371658812n.jpg 

 Le bonheur est un art de vivre

Le bonheur fait partie de la loi de l’évolution : toujours être mieux et accomplir de belles réalisations, de belles créations qui améliorent son quotidien et celui de ceux qui en font partie, à plus où moins grand rayonnement d’action. Pour cela, la clarté est importante afin de laisser passer la lumière.

Un nettoyage de ses pensées obsédantes et lourdes et le remplacement par des pensées de joie, de pureté ou neutralisées. Une élévation de sa valeur, de son taux de confiance en soi et en la vie. Et plein d’autres actions de bon sens que vous connaissez. Plus la pureté est installée et plus la lumière peut rayonner naturellement.

Cela signifie que si les intentions sont claires et justes, tout devient réalisable. C’est le miracle de la force de l’esprit. Nous attirons toujours ce à quoi nous pensons le plus souvent possible et qui vibre dans toutes nos cellules.  Celle ou celui qui est obsédé par de mauvais souvenir, émet une vibration qui attire automatiquement des évènements de même vibration.

Ruminer sur un malheur, une souffrance, une injustice… émet une vibration au niveau du malheur, de la souffrance ou de l’injustice, et attire automatiquement, par la loi d’attraction, toujours des malheurs ou souffrances.

‘Je n’ai jamais de chance’ ou ‘c’est toujours sur moi que ça tombe’, ou ‘j’ai tant souffert, vous ne pouvez pas savoir’ ‘je suis pauvre’ ‘la vie est difficile’ sont le genre de réflexions entretenues régulièrement par beaucoup qui vibrent à une fréquence très basse.

Les personnes qui peuvent être gentilles et serviables  ne peuvent pas attirer le bonheur, tant qu’elles ne montent pas leur taux vibratoire !
Pour attirer la joie, c’est donc la vibration de la joie qu’il est nécessaire d’émettre le maximum de temps possible par jour.

Idem pour tout ce que vous voulez attirer. Soyez vous-même la fréquence que vous voulez recevoir et veillez à sortir volontairement des fréquences plus basses.

Le bonheur est un art, et comme tout art, il s’apprend, il a des règles à suivre, il mérite des heures d’apprentissage, il se construit et s’entretient par volonté divine et la connaissance de notre constitution métaphysique.

Le bonheur est en nous

Celui qui fait dépendre son bonheur de lui même et non des autres a choisi la meilleure méthode pour vivre heureux. Plus un esprit est puissant et original plus il tend vers la solitude et peut bien vivre cette solitude. Cette solitude est aussi un refuge, une protection contre les mauvaises énergies qui parcourent le monde. Les animaux sont alors, un apport quotidien d’amour et de joie!. La nature, une belle source d’émerveillement et de ressourcement.

« Seul(e)? »,  jamais en fait, vu les innombrables compagnies d’âmes qui viennent nous visiter tous les jours!.

Avez-vous le dessus sur vos possessions ou vous possèdent-elles?

Etes-vous si enchaîné(e) par les obligations que vous n’avez pas le temps de savourer la vie?

N’oubliez pas que les objets ne procurent habituellement qu’un instant de satisfaction. Le bonheur et la satisfaction viennent de l’intérieur.

Le bonheur... dans Le bonheur 60

Le bonheur, une épidemie contagieuse ?

Attention ! Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse. L’OMB (Organisation mondiale du bien-être) prévoit que des milliards d’individus seront contaminés dans les dix ans à venir.

Voici les symptômes de cette terrible maladie :

-Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d’agir sous la pression des peurs, des idées reçues et des conditionnements du passé.

- Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même, et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

Une perte totale de capacité de se faire du souci. (Ceci représente un symptôme extrêmement sérieux).

- Plaisir constant à apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont, ce qui entraîne la disparition de l’habitude de vouloir changer les autres.

- Désir intense de se transformer soi-même pour gérer positivement ses pensées, ses émotions, son corps physique, sa vie matérielle et son environnement, afin de développer sans cesse ses potentiels de santé, de créativité et d’amour.

- Un manque total d’intérêt pour tout ce qui est conflictuel.

Des attaques répétées de sourire, de cette sorte de sourire qui dit « merci » et donne un sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit.

- Ouverture sans cesse croissante à l’esprit d’enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.

- Moments de plus en plus fréquents de communication consciente avec son âme, ce qui donne un sentiment très agréable de plénitude et de bonheur.

- Plaisir de se comporter en guérisseur qui apporte joie et lumière, plutôt qu’en critique ou en indifférent.

- Capacité à vivre seul, en couple, en famille et en société dans la fluidité et l’égalité, sans jouer ni les victimes ni les bourreaux.

- Sentiment de se sentir responsable et heureux d’offrir au monde ses rêves d’un futur abondant, harmonieux et pacifique.

- Acceptation totale de sa présence sur terre et volonté de choisir à chaque instant le beau, le bon, le vrai et le vivant.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, la dépendance, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.
Cette maladie est extrêmement contagieuse !

Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible.

Les traitements médicaux peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes, mais ne peuvent s’opposer à la propagation inéluctable du mal. Aucun vaccin antibonheur n’existe.

Comme cette maladie du bonheur provoque une perte de la peur de mourir, qui est l’un des piliers centraux des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux graves risquent de se produire, tels des grèves de l’esprit belliqueux et du besoin d’avoir raison, des rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, des cercles de partage et de guérison, des crises de fou-rire et des séances de défoulement émotionnel collectives !

190 dans Le bonheur

Auteur anonyme

Une petite prose au sujet du bonheur

Si tu ne trouves pas le bonheur,
C’est peut-être que tu le cherches ailleurs,
Ailleurs que dans tes souliers…
Ailleurs que dans ton foyer.
Selon toi, les autres sont plus heureux,
Mais toi, tu ne vis pas chez eux…,
Tu oublies que chacun a ses tracas,
Tu n’aimeras sûrement pas mieux son cas.
Comment peux-tu aimer la vie, Si ton coeur est plein d’envies ?
Si tu ne t’aimes pas, Si tu ne t’acceptes pas ?
Le plus grand obstacle au bonheur, sans doute,
C’est de rêver d’un bonheur trop grand.
Sachons cueillir le bonheur au compte-gouttes,
Ce sont les plus petites gouttes qui font les océans.
Ne cherchons pas le bonheur dans nos souvenirs,
Ne le cherchons pas non plus dans l’avenir.
Cherchons le bonheur dans le présent,
C’est là et là seulement qu’il nous attend.
Le bonheur ce n’est pas un objet
Que l’on peut trouver quelque part hors de nous.
Le bonheur ce n’est qu’un projet
Qui part de nous et se réalise en nous.
Il n’existe pas de marchands de bonheur…
Il n’existe pas de machine à bonheur…
Il existe des gens qui croient au bonheur.
Ce sont des gens qui font eux-mêmes leur bonheur.
Si dans votre miroir votre figure vous déplaît,
A quoi ça sert de briser le miroir…?
Ce n’est pas lui qu’il faut casser !
C’est vous qu’il faut changer.

Charles Eugène Ploudre

294307_2292773612897_1655738528_2248265_259379658_n

Nos petites croyances au sujet du bonheur et la vérité

On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s’être marié, après avoir eu un enfant et ensuite, après en avoir eu un autre.Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l’on sera mieux quand ils le seront.On est alors convaincu que l’on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.
On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture ou une plus grande maison, quand on pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite.

La vérité est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux, que le moment présent.
Si ce n’est pas maintenant, quand serait-ce ?

La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer. Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux maintenant qu’il est encore temps.
« Pendant longtemps, j’ai pensé que ma vie allait enfin commencer. La vraie vie ! Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème qu’il fallait résoudre en premier, un thème non terminé, un temps à passer, une dette à payer, etc.
Et alors, là, la vie allait commencer ! Jusqu’à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement ma vie »

Cette perspective m’a aidé à comprendre qu’il n’y a pas un chemin qui mène au bonheur.
Le bonheur est le chemin. Ainsi, passe chaque moment que nous avons et, plus encore, quand on partage ce moment avec quelqu’un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps, et que l’on se rappelle que le temps n’attend pas.

Alors, il faut arrêter d’attendre de terminer ses études, d’augmenter son salaire, de se marier, d’avoir des enfants, que ses enfants partent de la maison ou, simplement, le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l’été, l’automne ou l’hiver, pour décider qu’il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux !

296425_2374227149643_1069491109_2585084_591125379_n

Le bonheur n’est pas une destination, c’est un état d’esprit!

Il n’en faut que si peu pour être heureux. Il suffit juste d’apprécier chaque petit moment et de le sacrer comme l’un des meilleurs moments de sa vie :

* Tomber amoureux
* Rire jusqu’à en avoir mal au ventre, ou des crampes aux mâchoires
* Trouver un email d’un ami apprécie
* Conduire vers des paysages magnifiques en terre inconnue
* Se coucher dans son lit en écoutant la pluie tomber dehors
* Sortir de la douche et s’essuyer avec une serviette toute chaude
* Réussir son but souhaité
* Avoir une conversation intéressante
* Retrouver de l’argent dans un pantalon que l’on n’a pas porté depuis des lustres
* Rire de soi-même
* Rire sans raison particulière
* Entendre accidentellement quelqu’un dire quelque chose de bien sur soi
* Se réveiller en pleine nuit en se rendant compte que l’on peut encore dormir quelques heures
* Ecouter une chanson qui nous donne chair de poule
* Se faire de nouveaux amis
* Voir contents les gens que l’on aime
* Faire plaisir aux autres sans qu’ils sachent que c’était toi !!!
* Rendre visite à un vieil ami et se rendre compte que les choses n’ont pas changé entre vous
* Admirer un coucher de soleil – ou bien l’éveil du soleil
* Contempler la lune et le ciel des étoiles, et voir glisser un vaisseau
* Te faire tranquillement masser le dos et t’endormir paisiblement
* Sentir un vent doux nous caresser les cheveux et la joue
* Entendre dire que l’on nous aime et vivre paisiblement tous les petits moments qui nous réchauffent le cœur et l’âme
* Donner sans attendre quelque chose au retour – donner du fond de cœur avec amour inconditionnel
* Se donner soi même
* Les yeux brillants de quelqu’un d’autre qui est heureux de joie à grâce à toi, etc. (ton cadeau, ton aide, ton astuce, etc.…)
* Rêver ardemment – les yeux ouverts – songer à c’est qu’on désire
* Silence, paix, et harmonie
* Sentir l’énergie divine en soi même et dans tous les êtres vivants, dans toutes les choses…
* Etc.

Les vrais amis viennent dans les bons moments quand on les appelle, et dans les mauvais moments ils viennent d’eux-mêmes.
Le temps n’attend personne.
Réjouis chaque instant qu’il te reste et il sera de grande valeur. Partage-les avec une personne de choix et ils deviendront encore plus précieux.

Le bonheur est un « enfant » de l’amour et seulement les véritables valeurs nous accompagnent dans l’éternité…

255128_2112556258933_1396462897_2422505_358275_n

Le bonheur ça se cultive

La joie et le bonheur prennent leurs racines dans l’attitude d’une personne. Pour un, ce qui lui arrive lui donne toutes les raisons d’être heureux et même à cela, il creuse encore pour trouver le négatif. Pour un autre, les épreuves qu’il vit lui donnent toutes les raisons d’être malheureux, mais en dépit de ce qu’il vit, il sait que tout est Grâce. Il sait que cette épreuve fera de lui une meilleure personne. Il sait que cette épreuve le mènera au changement et il sait que ce changement le mènera à être plus heureux.

Vous devez être très vigilants car comme tous les êtres humains, votre égo prend trop de place. Votre égo veut obtenir le bonheur, le maintenir et ne plus jamais le perdre. Mais en même temps, lorsque survient quelque chose que vous interprétez de manière difficile, votre égo s’emporte et vous vous projetez dans un état d’esprit de victime. Vous perdez de vue tous les moments de joie, de félicité et de bonheur que vous avez eu. Vous focalisez totalement sur ce qui est en train de vous arriver que vous interprétez négativement comme si un grand rideau noir tombait. C’est comme si tout ce qu’il s’est produit auparavant, qui était agréable, momentanément n’existe plus. Ceci révèle un problème d’attitude. Et certes, vous laissez votre égo troubler votre attitude. C’est à vous chers amis de dire « NON » à cet excédent de place qu’occupe votre égo. C’est à vous de renoncer à cet excédent d’égo. Vous êtes maître à bord, mais vous laissez votre égo gouverner trop souvent .

Une épreuve est un examen pour vous permettre de passer au prochain niveau. Si vous donnez libre court à votre égo, vous ne pouvez pas passer au prochain niveau. Vous faillissez votre examen et c’est ainsi que la vie vous ramènera une situation similaire et ce, jusqu’à ce que vous remerciez et jusqu’à ce que vous reconnaissiez que cette épreuve est « Grâce ». Cette épreuve vous permettra de passer à la prochaine étape, au niveau supérieur. Mais pour se faire, il est important de vivre cette épreuve dans la sérénité. Si vous vivez cette épreuve dans la sérénité, vous serez heureux. Heureux de la vivre ainsi et heureux des vibrations célestes que vous recevrez parce que votre attitude est juste. Vous serez aussi heureux des émotions et des sentiments agréables qui vous habiteront.

Une personne heureuse voit tout comme un grain de sable. Lorsque votre égo perçoit la montagne au lieu du grain de sable, instantanément vous vous drainez de votre sentiment de bonheur. Certes, ceci n’est pas agréable à vivre. Mais personne ne peut vous drainer de ce sentiment de bonheur autre que vous. Vous êtes maîtres de votre pensée chers amis. Renoncez à ce surplus d’égo et comprenez que le bonheur part et revient. Mais comprenez que lorsque vous passez à un niveau supérieur, les vibrations du bonheur seront plus fortes qu’au pallier précédent. Ceci est quelque chose de graduel.

Le bonheur n’est pas fixe. Le bonheur se compare à l’évolution. Il n’y a pas de limite à l’évolution tout comme il n’y a pas de limite au bonheur. A chaque pallier, le bonheur est de plus en plus fort, de plus en plus intense et certes pour une plus longue durée. Mais sachez que lorsque vous serez prêts à passer à un autre pallier, vous serez soumis à l’examen. C’est ce que les êtres humains ne veulent pas et pourtant, c’est cette épreuve qui vous permettra de passer au prochain niveau. Certes ceci est aussi un examen pour votre foi, car la majorité des êtres humains se lancent par terre, agissent comme des enfants, perdent le sens de la raison et n’acceptent pas que le bonheur les quitte. Mais ils refusent de reconnaître qu’ils en sont les responsables.

Le bonheur se construit et sachez que vous ne régressez jamais. Vous n’avez que l’impression de régresser. Vos exigences vous donnent l’impression de régresser. Ce qui est acquis est acquis. Certes, pour pouvoir goûter à un bonheur encore plus intense, vous serez soumis à des examens. Ces examens sont aussi en lien avec le but de votre incarnation qui est de nettoyer et de purifier les karmas, ce que vous avez accumulés comme dettes karmiques dans des vies antérieures. Rendez Grâce car le divin vous soumet cette épreuve non seulement pour passer à un niveau supérieur et être encore plus heureux, mais pour vous permettre d’éliminer cette dette karmique. Les bénéfices sont multiples.

Si vous avez la sagesse et la sérénité d’accepter les choses tels qu’elles sont, vous appelez à vous par cette attitude le bonheur. Le bonheur n’est pas quelque chose de matériel. Le bonheur est un sentiment qui procure des sensations à l’intérieur de la personne. Le bonheur se ressent par une vibration. Et certes, plus votre taux vibratoire est élevé et plus la vibration est forte et agréable par surcroit. Le bonheur se construisant, vous serez appelé régulièrement à dialoguer avec votre égo pour le retenir et lui faire prendre sa juste place. Et lorsque vous serez en mesure de maîtriser votre égo, l’intensité de la vibration du bonheur augmentera.

 Il est impossible de définir de manière universelle le mot bonheur de la même manière qu’il est impossible de définir de manière universelle le mot évolution. Ceci est un chemin individuel à parcourir. Un chemin éternel, c’est-à-dire qui est sans fin. Et c’est ainsi que d’incarnation en incarnation, vous êtes en quête de ce bonheur. Même lorsqu’un esprit n’a plus besoin de se réincarner, son évolution continue et sa quête du bonheur continue. Cependant, elle continue de manière très différente du niveau terrestre. Mais sachez que même dans le monde des esprits, il y a la vibration. Les esprits sont soumis aux mêmes vibrations que les êtres humains à l’exception qu’ils ont accès à des vibrations plus élevées, mais qui font tout de même partie de l’Eternel.

Par votre attitude, si vous êtes capables de rendre Grâce à chaque jour, à chaque instant, peu importe ce que vous vivez, vous appelez à vous le bonheur. Et certes, en préservant votre attitude, vous vous imprégnez de cette vibration et chaque jour sera meilleur. Tout ceci dépend de votre attitude.

Spontanéité et joie

Allégez, allégez vos pensées, vos actions, vos croyances, libérez tous ces carcans qui vous empêchent de vivre heureux. Pour vivre la joie, appelez et épousez l’énergie christique. Epousez cette énergie de lumière, de légèreté, de bonheur.

Un état qui peut vous apporter cette joie est la spontanéité. La spontanéité est toute naturelle et est ouverte à tout ce qui peut justement activer le meilleur dans tout ce que vous faites.
En étant spontané vous n’êtes pas dans l’attente, vous n’êtes pas dans une attente de choses prévisibles, prévues que vous aimeriez avoir. En étant dans cette spontanéité vous accueillez toujours le meilleur, vous accueillez ce qui vient et vous élevez vibratoirement ce qui se fait.
La spontanéité est un grand cadeau, elle vous permet d’apporter cette joie dans tout.
Elle se rime, elle se conjugue avec simplicité.

La simplicité vous permet d’accueillir la vie telle qu’elle se présente au moment où elle se présente.
La simplicité n’a pas besoin de dorure, n’a pas besoin de rentrer dans certains critères qui font que vous pensez que c’est meilleur que d’autres, que vous ne méritez pas. La simplicité comme la spontanéité est un état naturel de la vie.Vivez, courrez, acceptez, acceptez ce brin de folie qui parfois peut vous faire du bien.
Sortez des clivages, des obligations de votre société, d’être habillé de manière triste pour travailler, alors que vous avez envie de porter des couleurs.
La société vous oblige à porter des couleurs sombres et vous aimeriez être en couleur vive par exemple ? Eh bien osez le vivre, osez vous nourrir de toutes ces couleurs chatoyantes, même en hiver, même en automne, dans vos pays vous êtes souvent entourés de noir, de couleurs sombres. La lumière ne passe pas à travers ces couleurs sombres, elle est absorbée.
Prenez des formes aussi originales, et alliez légèreté et souplesse.
Observez combien il est beaucoup plus facile d’être dans le mouvement de la vague, que d’être dans des arêtes, des rochers.
Observez combien le vent qui souffle prend des formes arrondies et suit les contours des faîtes.

Si vous êtes spontanés, vous êtes comme la vague, vous êtes comme cette eau qui suit le mouvement et qui ne se fait pas arrêter.

La rigidité est une expérience, mais c’est une expérience souvent qui fait mal.
C’est une expérience bien souvent qui vous apporte des difficultés. « Si c’est ainsi ce n’est pas autrement », et vous restez dans des carcans que vous ont donné vos parents, la société, la religion, votre travail, vos habitudes, vos études. En libérant tous ces carcans mais en gardant l’essentiel du travail bien fait, de l’amour, de l’amitié, de la simplicité, vous rentrez dans cette euphorie qui permet d’aller de l’avant et de vous sentir joyeux.

La joie, l’enthousiasme, la spontanéité, la simplicité sont des qualités à développer pour pouvoir émerveiller votre vie. Redevenez comme des enfants, des enfants qui s’émerveillent pour une bulle de savon qui s’élève, qui s’élève…
Combien d’adultes regardent cela avec mépris ?

Redevenez cet enfant qui joue, qui joue avec les éléments, qui observe, qui rit sans forcément avoir de grandes raisons de rire. C’est cette joie qui va vous apporter la souplesse, parce que dans votre rigidité, dans votre besoin de contrôler, dans votre désir que l’autre soit parfait, dans votre désir d’être parfait ou de répondre à ce que vous croyez qui va vous apporter le bonheur, en réalité vous êtes dans une prison, avec des barreaux parfois en or, mais des barreaux. Barreaux de vos convictions, barreaux de vos souffrances, barreaux de vos rancunes, barreaux de votre intransigeance.Vous êtes dans cette prison.

Bien souvent vous mettez vos enfants dans la même prison que vous. Vous mettez votre conjoint dans la même prison ou encore votre famille, vos parents, vos partenaires. Cassez, sciez vos barreaux, vivez la liberté d’être.
Soyez heureux de vivre, de respirer librement. Arrêtez de vous mettre des barreaux qui vous enchaînent, qui vous enferment dans des habitudes qui vous rendent malades, qui vous font souffrir, qui détruisent votre corps.

En étant le plus spontané, joyeux, libre possible, vous allez vous ouvrir à la multidimensionalité de l’univers et entrer dans sa joie permanente. Vous écouterez le chant des étoiles, vous verrez la beauté de tout ce qui existe dans l’univers, de ces constellations étoilées, lumineuses, colorées.

Vous avez souvent l’impression que votre univers est sombre, vide. Sachez qu’il est vraiment merveilleux, coloré, riche, en parfait mouvement et en parfait accord, un élément avec l’autre, une partie avec l’autre partie.

Vous avez en vous de réelles possibilités, vous avez en vous des possibilités infinies. Il suffit de les manifester et le plus simple pour les manifester, c’est de s’ouvrir à cette joie permanente.Vivez comme des enfants, aimez comme des enfants, soyez heureux comme ces enfants. Pas des enfants battus, pas des enfants qui souffrent, pas des enfants enfermés derrière leurs jeux virtuels, de vrais enfants libres.

Rappelez-vous quand vous sortiez de la cour de l’école pour la récréation. Lorsque la cloche sonnait, vous partiez en courant, et là, vous retrouviez les amis que vous aviez. Vous courriez, vous sautiez, vous criiez. C’est cela qu’il vous faut retrouver, cette âme d’enfant joyeux, heureux
Osez manifester cela dans l’infini.
Ne vous laissez pas freiner toujours par les obligations, le regard des autres, ou l’idée « cela ne se fait pas à notre âge ». C’est ce que vous avez à l’intérieur de vous.

Redevenez vivants, vivants de joie, vivants de gloire, vivants de simplicité, d’authenticité, de spontanéité. Observez l’enfant qui est là comme un maître pour vous, prenez modèle.
C’est ainsi que vous pourrez vraiment vivre cette vie avec allégresse, telle que nous vous la souhaitons, nous les anges de la joie. Soyez le plus joyeux, heureux possible.

cat.bmp 

Conduite à tenir pour être heureux

Nourrissez votre esprit de bon, de beau, de vrai, de positif, de paix. Soyez en paix, ayez toujours des pensées belles et positives, ignorez vos peurs trop souvent inutiles et irréelles, vos angoisses qui vous affaiblissent, votre fatigue passagère et vos petits bobos. Se focaliser sur ces petits bobos et sur soi, à longueur de temps est le pire de tout!. Ouvrez-vous à l’essentiel.

Décidez d’être heureux et de tout faire pour. Le matin, et le soir remerciez Dieu du bonheur d’exister. Ecoutez de la musique douce, profitez de la nature, travaillez dans la joie et l’amour, et soyez serviable avec les autres, respectez-vous ainsi que tout ce qui vit. Regardez tout avec reconnaissance, appréciez et remerciez pour les beautés du monde et le miracle de la Vie.

C’est simple mais efficace!. En étant ainsi tout vient à vous et les ennuis s’en vont.

Pourquoi également ne pas vous détendre? Relâchez-vous et laissez votre ange gardien prendre les rênes, car plus il y a  de tension et d’efforts dans votre vie, moins vous en faites.

Pourquoi ne pas vous laisser couler avec la nature, avec le courant et accomplir ce qui doit être fait très simplement, naturellement et joyeusement?.

Pourquoi ne pas jouir de la vie, au lieu de la traverser avec une détermination têtue, en te forçant à faire ceci ou cela sans aucune joie, ni amour?.

La vie est merveilleuse quand tu es en harmonie avec elle et que tu cesses de résister à quoi que ce soit.

Pourquoi te rendre les choses compliquées?.

Pourquoi ne pas faire de ce jour un jour spécial et ne pas voir le meilleur en tout?. Remercie pour tout. Apprécie tout comme cela devrait être apprécié. Tu dois jouir de la Vie!.

Commence en voyant la beauté de la nature tout autour de toi et tu verras qu’une chose merveilleuse conduit à une autre, jusqu’à ce que ta vie entière soit une vie d’émerveillement et de joie.

Malgré ces bons conseils certains parmi nous n’ont pas la possibilité de connaître le bonheur tellement leur vie est souffrance, je pense à ceux qui n’en peuvent plus à cause de douleurs atroces, d’angoisses perpétuelles, d’échecs en tout, les personnes maudites sont très malheureuses aussi, etc… Pour aider ces gens en souffrance comme je le fais, je sais que le bonheur n’existe pas pour eux et je le regrette profondément. Je suis triste de voir que l’homme fait tout pour se rendre malade et malheureux alors qu’il vit dans un paradis qui avait tout pour le rendre heureux. Ne perdez pas l’espoir de vivre heureux un jour, que ce soit votre objectif, votre moteur pour avancer. Et dans les moments de grâce, remerciez et goûtez le bonheur de l’instant sans souffrance.

Image de prévisualisation YouTube