Archive pour la catégorie 'Bien éduquer ses enfants'

Bien éduquer ses enfants

25 août, 2012

extra.jpg

Les adultes prétendent aimer les enfants et se préoccuper de leur éducation, mais ils ne savent pas toujours comment se conduire avec eux. En particulier ils ne sont pas assez attentifs à la façon dont ils leur parlent.

Combien de parents et d’éducateurs ne cessent de les traiter d’incapables, d’imbéciles, etc., et les enfants, suggestionnés, hypnotisés, deviennent au bout de quelque temps réellement stupides et incapables. Il faut savoir que la parole est puissante, agissante, et ce que les adultes disent aux enfants peut avoir une très mauvaise influence sur eux, les bloquer, les effrayer et broyer leur estime et leur confiance. Pour les rendre obéissants ou les faire tenir tranquilles, faut-il vraiment les menacer du loup, du gendarme, du diable ou je ne sais quoi ?

Toute leur vie, ensuite, ces enfants risquent de se sentir menacés, en danger, et c’est là l’origine de certaines névroses chez les adultes. Il y a beaucoup de choses que les adultes doivent corriger dans leur attitude à l’égard des enfants, sinon ce qu’ils appellent éducation ne sera en réalité qu’une démolition. » Mickael Aïvanhov

Enseignons par l’exemple, c’est le seul moyen de capter l’attention des gens et des enfants, que de réussir avec force et courage dans tout ce que nous entreprenons, de jouir d’une santé radieuse et d’être si plein d’amour,  et de générosité que les gens autour de nous sont impressionnés par notre compassion et notre capacité à voir le meilleur en chacun et dans toutes les situations.

Ce que nous devrions tous savoir, c’est qu’un enfant c’est avant tout une âme comme vous en incarnation, qui est là pour évoluer guidé et encadré par ses parents. Cette âme incarnée en votre enfant arrive dans votre famille avec les joies et les peines de ses vies passées. Pour peu que sa dernière vie ait été un calvaire, il vous arrive défait, renfermé, souvent malade, triste, effrayé ou si il a été assassin, il sera violent, insupportable, hyper autoritaire et là bon courage!. Il faut essayer de lui sortir ce karma avant qu’il vous fasse une vie impossible. Mais il y a des parents forts chanceux qui ont pour mission de s’occuper de vértables petits anges, obéissants, intelligents, tranquilles, lumineux et éveillés.

Ce sont les ‘grands  » de la 5ème dimension qui font les familles parentales. Votre enfant sait avant de naître que vous serez ses parents. Il incarne le foetus dans le ventre de sa mère entre le 6ème et le 7ème mois.

Chaque enfant a une âme adulte dans l’au-delà qui le suit partout et sait tout, c’est son âme supérieure. Pensez donc à prendre en compte ce que je viens de dire, et comprenez que votre enfant est bien plus que ce que vous croyez. Respectez-le et faites-le suivre par un magnétiseur si il n’a pas l’air bien. Les enfants qui meurent jeunes sont des enfants qui ont eu des vies très difficiles et qui ne veulent plus se réincarner, ils se rendent malades pour mourir ou meurent dans le ventre de la mère. Jusqu’à l’âge de 5 ans ils ont encore en eux les belles lumières de l’au-delà, ensuite le conditionnement des parents et de la société l’emportent. Ils changent et deviennent moins purs.

Les parents sont là pour respecter leurs enfants, les aimer sans conditions, les rendre responsables, confiants, courageux et décidés à réussir leur vie. Les bases de la spiritualité sont la meilleure base de vie qui soit pour avoir une belle vie. Les 10 commandements aussi.

L’idéal plus tard est de leur transmettre le métier familial, transmettre de père en fils c’est participer à une économie saine et simple dans son pays.

Les parents doivent être des modèles pour leurs enfants et les combler d’amour et de tendresse, base de leur sécurité future.

Bien éduquer ses enfants dans Bien éduquer ses enfants 389472_196112503798703_100001998630473_417617_691617183_n

La permission d’apprendre par soi-même

Si tu ne permets pas à un tout petit enfant d’agir par lui-même, de se nourrir, de marcher, de s’habiller, d’écrire, de dessiner, de s’exprimer…. Il ne se développera jamais, ne deviendra jamais indépendant et ne sera pas capable de se tenir sur ses propres jambes, ni de prendre ses propres décisions.

Tu dois rester en arrière et lui permettre de faire des erreurs et de prendre beaucoup de temps pour maîtriser ce qu’il est en train d’apprendre.

Tu dois être très patient(e), attendre et regarder, aussi tenté(e) sois-tu de le faire pour lui, afin de gagner du temps.

Ouvre les yeux et prends conscience que la vie est une salle de classe dans une école et que tu apprends tout le temps.

Combien de fois notre ange gardien, se tient en arrière et nous regarde avec beaucoup d’amour, nous débattre et lutter avec la Vie, afin que nous puissions apprendre une leçon capitale, qui ne sera jamais oubliée une fois qu’elle aura été apprise et maîtrisée.